Le choix de la bonne pochette est propre a chacun, il dépend de vos intentions et du contexte dans lequel vous évoluez. L'objectif étant que vous l'ayez en permanence à porté de main, cela implique que vous arriviez a trouver le juste milieu entre ces différents paramètres :

la capacité d'emport

l'encombrement

la discrétion

L'avoir a vos cotés doit devenir une habitude. Mieux vaut donc partir sur un système confortable et léger qui ne finira pas oublié au fond d'un placard !

1. la pochette

 

L'objectif du garrot est de pouvoir stopper rapidement un saignement important lorsque une extrémité est touchée. Le garrot vient comprimer les vaisseaux sanguins en amont de la blessure et coupe la circulation du sang dans le membre touché.

Ce qui différencie les garrots c'est leurs système d'applications, chacun d'entre eux a des points positifs et négatif (voir description produits). Il est important de se poser les questions suivantes :

Est t-il rapide à de mettre en oeuvre ?

Est t-il facile de le poser en auto-application ?

Est t-il douloureux ?

Est t-il réutilisable ?

2. Le garrot

 

L'objectif du pansement compressif est de traiter des plaies saignantes. C'est un pansement stérile non adhérent composé d'une partie élastique et d'une compresse, il s'auto-maintient sur la plaie grâce à son élasticité et permet de maintenir une pression uniforme capable d’arrêter un saignement. Il peut rester en place plusieurs heures sans risque. En cas d'hémorragie sévère il peut aussi agir comme un garrot de secours. C'est un pansement facile à utiliser sur soi et les autres, même pour du personnel non formé. 

Il existe également des variantes avec des compresses imbibées d'agent hémostatiques .

(Vidéos explicatives dans la galerie vidéo rubrique Medic)

3. Le pansement compressif

 

Pansement occlusif : C'est un pansement composé d'une membrane transparente adhésive qui forme un bouclier étanche a l'air. Conçu principalement pour traiter des plaies perforantes (plaie par balle par exemple) et éviter l'apparition ou le développement d'un pneumothorax.

Ils sont vendus par unité de deux, utile dans le cas d'une blessure "traversante" (une plaie d'entrée, une plaie de sortie)

Stéri-strip : Ils sont devenu une référence, ils sont la pour maintenir la plaie "fermé". Ils réduisent les risques d'infections et permettent une meilleure cicatrisations.

 

Pansements anti-brûlures : C'est le premier réflexe a avoir en cas de brûlure, ce sont des pansements non adhérents imbibés d'un gel stérile à base d'eau qui stoppent l'inflammation.

4. Les pansements